Le Chanvre : histoire & co

biotops-recolte-du-chanvre

• Objectifs et ambitions de la Galerie du chanvre

L’objectif de La galerie du chanvre est d’accompagner le renouveau économique du chanvre comme un nouvel élément de consommation courante, un produit d’avenir répondant à des critères écologiques et environnementaux. Nous nous donnons pour ambition de présenter une vaste gamme de produits à base de chanvre dans de nombreux domaines : alimentaire, cosmétique, bien-être, vie quotidienne, déco etc…

Tantôt plante aux mille facettes, tantôt plante maléfique, il est temps aujourd’hui d’y voir un peu plus clair.

• Histoire et évolution

Le chanvre (Cannabis sativa) est l’une des premières plantes domestiquées par l’homme, au Néolithique, probablement en Asie centrale. Il a ensuite accompagné migrations et conquêtes pour se répandre sur tous les continents. Au cours du temps, les fibres de sa tige ont servi à confectionner des vêtements, du papier, des cordages et voilures de bateaux. Plus tard, il servira à la fabrication des billets de banque, on le retrouvera également dans le tissage des premiers jeans Levis.

Dans les années 1900, de nombreuses familles possédaient des draps à base de chanvre ainsi que des cordes pour attacher l’herbe sur les charrette : le chanvre apportait de nombreuses solutions nécessaires à la vie rurale. Très cultivé au XIXème siècle, il disparait du paysage agricole européen dans les années 60.
Longtemps délaissée, la culture du chanvre séduit à nouveau les agriculteurs : la plante est particulièrement résistante et sa croissance rapide est peu énergivore.
Elle est également 70x moins polluante que le coton.
Après avoir fait autrefois la richesse de la Bretagne, il regagne du terrain dans nos campagnes.

Au 19ème siècle, le chanvre couvrait plus de 175 000 hectares en France.

Depuis les années 2000 on en compte environ 13 000 hectares.
Nous en sommes aujourd’hui le premier producteur Européen.
Facilement cultivable sans OGM ni pesticides, la rusticité du chanvre offre une culture avantageuse du point de vue écologique, d’autant qu’elle nécessite très peu d’entretien et quasiment pas d’irrigation. Avec un cycle de vie de quatre à cinq mois, le chanvre permet une culture rapide et de fait, un rendement intéressant.
Sa culture s’avère idéale pour préparer la terre à accueillir d’autres plantations. Haute de plusieurs mètres, la plante étouffe les mauvaises herbes, laissant le sol propre.

• Usages

Consommé sous forme de graines ou d’huile, le chanvre présente de nombreux bienfaits nutritionnels. Ses graines, aussi appelées chènevis, sont source de protéines, minéraux, vitamines et fibres, mais présentent surtout une teneur équilibrée en oméga 3 et 6. L’huile de chanvre, en plus d’être particulièrement riche en nutriments, est parmi les huiles qui comptent le moins de graisses saturées.

Outre son utilisation alimentaire, l’huile de chanvre fait des merveilles en cosmétiques grâce à ses propriétés hydratantes, ses vertus nourrissantes, raffermissantes et régénérantes. Avant 2002, elle était uniquement utilisée en dermatologie. C’est une huile idéale pour booster la microcirculation ou pour lutter contre les petites rougeurs. En 2005, des chercheurs s’étaient penchés sur l’efficacité de l’huile de chanvre dans le traitement de l’eczéma, affichant des résultats prometteurs. Ainsi, on peut l’utiliser pour traiter naturellement herpès, psoriasis ou boutons de fièvre.
Écologique et multi-usage, cette plante millénaire et vertueuse regagne peu à peu ses lettres de noblesses. Et si l’avenir était au chanvre ?
____________________________________________

/ Sources : Dinafem – Comptoir du chanvre – Bioalaune

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Leave a Reply

Close Menu
en_USEnglish
fr_FRFrançais en_USEnglish